Your browser does not support JavaScript!Activités de l’immobilier et confinement : quelles sont les règles ?

Activités de l’immobilier et confinement : quelles sont les règles ?

Avec la crise sanitaire actuelle et le Covid qui a gagné du terrain ces dernières semaines, le Président de la République a pris la décision de nous reconfiner au niveau National au moins jusqu’au 1er Décembre.

Les règles devraient toutefois être différentes pour ce deuxième confinement.

Alors qu’en est-il des conséquences sur les métiers de l’immobilier ?

Fermeture des agences immobilières pendant le reconfinement

Les établissements, jugés « non essentiel » et recevant du public devront fermer leurs portes et les agences immobilières sont donc directement concernés par cette mesure. Le service à distance sera toutefois assuré.

À la différence du premier confinement du mois de Mars et dans le but de limiter les dégâts sur le plan économique (dans la mesure du possible), le président Macron a annoncé que certains secteurs d’activité pourront continuer de travailler.

Par exemple, les guichets des services publiques, les usines, les exploitations agricoles ou encore le secteur des travaux publics continueront de fonctionner.

Les écoles resteront également ouvertes cette fois mais les réunions privées et les déplacements entre régions seront interdits.

Le télétravail est obligatoire dès lors que l’activité le permet.

Activités de l’immobilier et reconfinement : des dérogations à la règle ?

Les agences immobilières qui accueillent du public devront donc fermées mais qu’en est-il des dérogations pour les visites ?

Les conseillers en immobilier pourront télétravailler et les déplacements sont limités.

Le Gouvernement a annoncé que les visites de bien n’étaient pas autorisées pour le moment. La FNAIM serait cependant en négociation avec les autorités pour qu’une dérogation puisse être faite pour ces cas particuliers.

En effet actuellement, bien que les conseillers en immobilier puissent remplir une attestation pour se déplacer pour travailler, les particuliers, eux, n’ont pas l’autorisation de se rendre à un rendez-vous pour une visite de bien.

Pour l’estimation et la prise de mandat qui aurait lieu au domicile du client en revanche, les agents immobiliers peuvent se rendre sur place.

Organiser de nouvelles méthodes de travail face au reconfinement quand on est conseiller en immobilier

La digitalisation du secteur de l’immobilier

Le premier confinement a surpris beaucoup de professionnels de l’immobilier et de nouvelles méthodes de travail ont dû être mises en place pour s’adapter à cette période si particulière.

La digitalisation du secteur de l’immobilier est inévitable car il faudra une nouvelle fois adapter ses comportements de travail et élargir son offre de service pour rester dans la course auprès des vendeurs et des acquéreurs.

De nombreux outils sont à disposition comme par exemple les rendez-vous en visio conférence, les visites virtuelles ou encore la signature électronique et vont permettre de continuer à exercer tout en respectant les règles du confinement.

Confinement : les études notariales continuent-elles de travailler ?

Les études notariales quant à elle, restent en activité de manière à ne pas geler l’activité.

Tout comme lors du premier confinement, la signature à distance pourra être mise en place puisque les rendez-vous en présentiel ne pourront être maintenu.

Il faudra toutefois que les études notariales jouent le jeu et soit équipés à temps d’un système de signature électronique sécurisée pour que les ventes puissent réellement se maintenir.

Derniers Articles

vague
Un espace rien que pour vous.

Vous avez un bien immobilier à vendre ?

Localisez, comparez, trouvez votre agent !

Nous utilisons quelques cookies 😀