Your browser does not support JavaScript!Quelles perspectives pour le marché immobilier en 2021 ?

Quelles perspectives pour le marché immobilier en 2021 ?

En 2020 le marché immobilier est passé par tous les états.

Pour autant, celui-ci a plutôt bien résisté, notamment en termes de volume de transactions. Si le nombre de ventes a fortement chuté au printemps, la reprise d’activité qui a suivi a permis de rattraper en grande partie le retard. L’année 2020 devrait se conclure sur un total de 960 à 990 000 ventes, selon les chiffres avancés par le Conseil Supérieur du Notariat.

Côté prix, le marché a également bien résisté avec 2,1% d’augmentation dans l’ensemble de l’Hexagone.

À quoi peut-on s’attendre en immobilier pour 2021 ?


Maintien de la confiance des ménages


Le marché devrait bien se comporter notamment grâce au maintien de la confiance des ménages et des taux d’emprunt qui resteront exceptionnellement bas.

L’annonce récente par la Banque Centrale Européenne de la prolongation, au moins jusqu’en 2022, de sa politique accommodante en matière de taux devrait effectivement permettre le maintien des taux d’intérêts bas.

Cette nouvelle s’avère d’autant plus encourageante pour le marché que l’accès au crédit devrait rester ouvert. Malgré le durcissement actuel des conditions d’octroi de prêt, les banques semblent prêtes à jouer leur rôle de financeur en 2021, poussées par les recommandations de mi-décembre du Haut Conseil de Stabilité Financière.


Un accès au crédit finalement assoupli


Ce Haut Conseil a notamment décidé d’assouplir les règles liées au taux d’endettement maximum, désormais plafonné à 35% contre 33% auparavant. De même pour les durées d’emprunt qui s’assouplissent puisque désormais le plafond sera à 27 ans au lieu de 25 ans recommandé en début d’année 2020 par le Haut Conseil de la Stabilité Financière

Malgré les incertitudes relatives à la situation de l’emploi dans les mois à venir, 2021 pourrait continuer à offrir des conditions exceptionnelles d’achat.


L'immobilier reste une valeur refuge


Si l’acquisition au titre de l’investissement locatif a baissé au 1er semestre 2020, le second semestre a corrigé la tendance, et en 2020 le placement représente au global 29,4% des transactions réalisées.

L’immobilier résiste, envers et contre tout.

Les Français s’ajustent, s’adaptent et rebondissent, profitant des taux bas pour réaliser leur rêve : la pierre, symbole de stabilité quand la Bourse s’agite, de sécurité pour la famille quand les repères s’étiolent, de valeur refuge quand l’avenir s’obscurcit.

L’assouplissement des conditions d’octroi du crédit, autorisé mi-décembre par le Haut Conseil de Stabilité Financière, est une bonne nouvelle pour le secteur et un signal positif envoyé aux Français.
Accéder à la carte des biensJ'accède à la carte des bien !

Derniers Articles

vague
Agent Immobilier, accédez à vos offres.

Vous êtes un professionnel de l'immobilier ?

Gagnez en visibilité sur votre secteur !

Nous utilisons quelques cookies 😀