Les facteurs de plus-value d'un appartement

Vous souhaitez acheter un bien, le rénover et le revendre en espérant faire une belle plus-value ? Bonne nouvelle, cet article va vous donner quelques clés à ne pas négliger lorsque vous souhaitez acheter un bien à réhabiliter.


L'immeuble

On privilégiera les immeubles en pierre de taille ou encore les immeubles Haussmanniens dont le charme n’est plus à démontrer. Les résidences récentes, c’est-à-dire de moins de 5 ans, sont également très demandées.


Cependant, votre plus-value sur une résidence récente sera bien plus difficile à réaliser car les travaux d’amélioration ou de transformation seront nettement plus limités.

Si plusieurs appartements de la résidence se trouvent sur le marché en même temps, il sera très difficile de faire valoir que le vôtre vaut plus cher parce que vous avez installé une nouvelle cuisine ou mis un nouveau sol.

Privilégiez les rénovations dans l’ancien, voire même des travaux de transformation, en prévoyant bien les montants dans votre enveloppe de budget total.


La localisation

Vous vous en doutez sûrement, mais on préfère quand même vous le redire : L’EMPLACEMENT EST PRIMORDIAL ! Un appartement en cœur de ville bien localisé sera toujours plus facile à revendre. De même, la proximité des écoles, des transports et des commerces est forcément un plus.

Se garer


Habiter près des transports en commun est une chose, cependant il ne faut pas oublier que la plupart des Français sont équipés d’une voiture.
La possibilité de se garer facilement à proximité n’est donc pas à négliger. Bien sûr, un parking fermé et/ou un box en sous-sol sont à privilégier.

La co-propriété


Les parties communes doivent être en bon état et plus l’immeuble est sécurisé, plus son prix peut être valorisé.
La présence d’un concierge dans l’immeuble sera toujours rassurante pour les potentiels futurs acheteurs. Attention tout de même aux charges de copropriété trop élevées, il faut trouver le bon équilibre.

L'appartement



Si vous achetez un logement dans l’idée de revendre avec une plus-value, vous allez visiter des appartements avec à l’esprit toutes les transformations que vous pourrez apporter :
Ouvrir la pièce principale sur la cuisine, ou peut-être la déplacer pour transformer la cuisine existante en une chambre supplémentaire, changer les sols, rénover la salle de bain, etc. afin de rendre le logement le plus optimisé possible.

Mais, il faut aussi penser aux « autres » atouts pour votre futur acquéreur, ceux qui ne s’achètent pas (ou coûtent très cher !).
Par exemple, on pensera tout d’abord à l’orientation de l’appartement, son ensoleillement, sa double exposition ou encore sa luminosité qui resteront invariables.

Bénéficier d’un extérieur d’une surface supérieure à 4m2 est un plus indéniable. Ou encore, la présence ou non d’un interphone ou d’un vidéophone. En effet, son installation peut être très coûteuse.

S’il s’agit d’appartement placé en étage élevé, l’ascenseur devient (presque) indispensable. Enfin, rappelez-vous qu’un appartement, même parfaitement rénové, dans un secteur où la demande est très basse, se revendra difficilement, donc méfiez-vous des prix trop alléchants.

En bref, si vous souhaitez acheter un bien dans le but de le revendre avec une plus-value, pensez d’abord aux critères « inchangeables », ceux que vous ne pourrez pas modifier quel que soit l’ampleur de vos travaux de rénovation et/ou rafraichissement, ou pour votre futur acquéreur qui souhaitera se projeter dans l’appartement.

Les goûts et les couleurs étant propres à chacun, restez sobre dans vos travaux de rénovation afin que le plus grand nombre soit en mesure de se projeter dans le logement pendant les visites.

Les travaux



Tâchez d’en faire le plus possible par vous-même. Alors évidemment, c’est plus facile à dire (ou à écrire) qu’à faire mais essayez de décomposer au maximum les tâches que vous avez à effectuer, et ce, pièce par pièce. Puis réfléchissez aux actions que vous pouvez mener par vous-même (avec peut-être un peu d’aide de la famille ou des amis).

Même si vous n’êtes pas très bricoleur, débarrasser l’ancienne cuisine ou les vieux meubles de salle de bain, retirer les faïences, préparer les sols, faire de l’enduit ou des peintures, peuvent se faire sans nécessairement l’intervention d’un professionnel.

Plus vous vous donnerez les moyens de faire de petites interventions, plus vous économiserez sur la facture totale. De nombreux tutos explicatifs sont disponibles en ligne sur les sites des grandes enseignes de bricolage.

À vos marques, prêt, investissez !



Image

Derniers Articles

Agent Immobilier, accédez à vos offres.

Vous êtes un professionnel de l'immobilier ?

Gagnez en visibilité sur votre secteur !