Your browser does not support JavaScript!Immobilier : ce qui change en 2021

Immobilier : ce qui change en 2021

Qui dit nouvelle année, dit nouvelle règlementation.

Alors, en immobilier, quels changements sont prévus au cours de l’année 2021 ?


Les aides au logement calculées sur l’année en cours

Un nouveau mode de calcul des APL (Aide Personnalisée au Logement) fait son apparition en 2021.

Alors que jusque-là, l’aide était calculée sur les revenus perçues deux ans auparavant par le bénéficiaire, désormais elle sera calculée selon les revenus de l’année en cours.

Tous les trimestres, les aides au logement seront actualisées selon les revenus perçus des 12 derniers mois glissants.

Les dates de versement ne changeront pas et aucune démarche n’est nécessaire de la part des bénéficiaires puisque depuis la mise en place du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu, l’actualisation du calcul des droits aux APL est automatique pour les organismes payeurs.

Les aides à la rénovation accessibles à tous

En 2021, l’aide à la rénovation MaPrimeRenov’ sera reconduite et entrera dans une nouvelle phase de son déploiement, à savoir l’accès à celle-ci pour tous les propriétaires, bailleurs ou occupants, et surtout quel que soit leur niveau de revenu.

Les montants de l’aide seront plus ou moins important et attribués en fonction du montant des revenus des propriétaires.

Les travaux éligibles concernent principalement les rénovations de type énergétiques, d’appartement ou de maison achevés depuis plus de 2 ans.

Les propriétaires ont la possibilité de créer un compte en ligne et de vérifier l’éligibilité de leurs travaux et de leur logement avant d’entamer la rénovation.

Nous vous en disons plus sur MaPrimeRenov juste ici.

L’accès au crédit en 2021


L’intérêt des Français pour l’immobilier n’est pas réellement affecté par la crise sanitaire du Covid-19. Cependant, les ménages vont certainement faire preuve de plus d’attentisme dans les mois à venir.

Qu’il s’agisse d’acquérir sa résidence principale ou pour un investissement locatif, les taux d’intérêt sont restés relativement bas et cela encourage les ménages à maintenir leurs projets.

Bien que le Haut Conseil de Stabilité Financière ait recommandé début 2020 de faire preuve de prudence quant aux nouveaux prêts accordés, il semblerait qu’ils aient finalement adoucit leurs recommandations.

Pour les principaux changements :

- Le taux d’endettement peut monter jusqu’à 35% contre 33% en 2020
- La durée maximum des crédits passe à 27 ans contre 25 ans en 2020
- Les banques ont le droit de déroger à ces critères pour 20% des cas contre 15% en 2020

Un apport reste toutefois fortement recommandé.

Le DPE devient « opposable »


Deux nouveaux décrets réformant le DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) sont parus au Journal Officiel du 18 décembre 2020.
Ils viennent définir de nouvelles obligations d’affichage, sa durée de validité, mais aussi et surtout son caractère désormais « opposable ».

En effet, dès le 1er Juillet 2021, ceux-ci seront opposables alors qu’il était jusqu’alors, informatif. Si un acquéreur subit un réel préjudice du fait d’une erreur de classe, et qu’il se retrouve avec un logement classé « passoire thermique », il pourra se retourner contre le diagnostiqueur.

Le nouveau DPE s’inscrit dans une logique de fiabiliser des résultats sur lesquels on s’appuie pour l’obtention d’aides à la rénovation.

Les nouveautés 2021 sur les logements neufs

Le PTZ pour un an de plus

Le Prêt à Taux Zéro aurait dû s’arrêter au 31 Décembre 2021 mais sera finalement prolongé jusqu’au 31 Décembre 2022 dans le but de faciliter la primo-accession sur l’immobilier neuf. Comme chaque année, ce seront les plafonds qui seront revalorisés.

La RE 2020

Remplaçant la RT 2012, la nouvelle règlementation thermique régulant l’immobilier neuf va faire son apparition à l’été 2021.

L’objectif de cette nouvelle mesure est de réduire considérablement les consommations énergétiques et les émissions de gaz à effet de serre dans les logements neufs.

Douche à l’italienne obligatoire


Depuis le 1er Janvier 2021, il est désormais obligatoire d’installer des douches à l’italienne, sans ressaut, dans les maisons neuves en lotissement, ainsi que les appartements situés en rez-de-chaussée.

À partir du 1er Juillet 2021, tous les logements neufs seront concernés.
Accéder à la carte des biensJ'accède à la carte des bien !

Derniers Articles

vague
Agent Immobilier, accédez à vos offres.

Vous êtes un professionnel de l'immobilier ?

Gagnez en visibilité sur votre secteur !

Nous utilisons quelques cookies 🍪